Espace Privé

Mot de passe (oubli/création).

Echanger des idées dans un club

Echanger des idées dans un club

En créant Opus Rouge en décembre 2010, un lieu dédié à l’apprentissage de la décoration intérieure, Anne-Valérie Rocourt s’est lancée dans une création-passion. Un changement radical après plusieurs années d’expérience dans le secteur financier. « Dès que j’ai démissionné pour créer, j’ai ressenti de la solitude, car j’avais l’habitude de travailler en équipe, explique la jeune femme. J’ai donc rapidement cherché des structures pour briser cet isolement et me constituer mon propre réseau. » Anne-Valérie Rocourt constate avec surprise à quel point la création d’entreprise change la donne : « Pour mon entourage, j’étais comme sur une autre planète. Pour trouver du soutien, je devais trouver des pairs, traversant la même chose que moi. » Pour autant, se constituer un nouveau réseau est une démarche exigeante et longue : « Il y a tellement de structures que c’est un peu la jungle. J’en ai donc testé plusieurs, afin d’identifier ce qui me convenait. Par exemple, les réseaux apporteurs d’affaires ne me correspondent pas car je ne réseaute pas pour trouver des clients ! » Son choix se porte sur le Club entrepreneur de la CCIP-Advancia : « J’assiste à des réunions mensuelles autour d’une thématique concernant le rôle du chef d’entreprise (comment être actif sur les réseaux sociaux, comment faire face à des problèmes de trésorerie, etc.). En parallèle, des groupes de travail basés sur le partage d’expériences se réunissent sur une thématique concrète (comment construire des tableaux de bord, par exemple). Comme nous sommes huit ou neuf, cela permet de nouer des liens plus serrés entre membres. Tout cela est très important pour moi. Via le club, j’ai pu également construire mon réseau de formateurs qui officient dans mon entreprise. J’y ai aussi trouvé des partenaires, notamment un graphiste. » Appartenir à un club d’entrepreneurs a permis à la jeune créatrice de gagner en confiance, de grandir, de roder son discours, mais aussi de s’introspecter pour cibler ses besoins. « En plus de l’aspect utilitaire, il faut y trouver du plaisir. Sinon, impossible de se motiver régulièrement pour aller aux réunions ! »

Valérie TALMON - Les Echos - 13/10/2011

http://www.lesechos.fr/supplement/20111013/special_developpement_des_tpe/0201668449951-echanger-des-idees-dans-un-club-232870.php

Cercle Entreprendre logo

Tél : 06 09 13 20 86

Fax : 02 31 92 13 69

Nous contacter

Sur le web :